Blog de la résidence

11 février 2019

Bonnes nouvelles de février 2019

Elles sont assez rares en ces temps maussades! Nous avons le plaisir d'accueillir

  • Milhan est né le 07-02-2019 chez Amal et Jérémie
  • Ibrahim est né le 10-02-2019 chez Fatima et Ahmed

Bienvenue aux 2 bébés qui font la joie de leurs parents

Posté par Pasquet à 20:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


06 février 2019

Sécurité incendie

Les équipements mis en place et décrits ci-dessous doivent faire l'objet de vérification au minimum tous les ans. Ce blog essaie de tenir à jour dans la catégorie maintenance : voir ce message 

Notre résidence est classé classe A dans la 3e famille.

Par ailleurs, les plans et consignes de sécurité en cas d'incendie doivent être affichés dans l'immeuble. Les plans sont affichés dans les sas d'entrée.

Portes

Les portes doivent être libres pour aller vers l'extérieur : ni clés, ni badges, ni codes

Extincteurs

La pose d'extincteur est obligatoire dans le parking et dans le local technique. Ils doivent être révisés et rechargés tous les ans. Si l'on souhaite installer un (ou des) extincteurs dans les cages d'escalier la décision doit être proposée et adoptée (article 25) en assemblée générale

  • Parking : l’arrêté du 31 janvier 1986 (articles 95 et 96) impose l’installation d’un extincteur portatif pour 15 voitures, ainsi que la présence d’une caisse de 100 litres de sable (avec une pelle). Ce sont 3 extincteurs à poudre
  • Local technique TGBT (Tableau Général Basse Tension) : 1 extincteur à dioxyde de carbone pour les feux d'origine électrique. Attention, la manipulation peut être délicate, se conformer au mode d'emploi sur l'extincteur

Détecteurs de fumée - Détecteurs autonomes avertisseurs de fumée (DAAF)

Ils sont obligatoires depuis mars 2015 dans les appartements mais strictement interdits dans les parties communes où il y a des évacuateurs de fumée

Blocs secours - Blocs autonomes d'éclairage et de sécurité (BAES)

Un éclairage de secours est obligatoire dans notre résidence (article 27 de l’arrêté du 31 janvier 1986). L’éclairage de sécurité doit pouvoir fonctionner au moins une heure en cas de coupure d'électricité. Nombre total de BAES 23

  • Parking : 18 (y compris escaliers)
  • Bat A : 2 (sas)
  • Bat B : 2 (sas)
  • Local vélo : 1

Systèmes de désenfumage

  • un système d’ouverture  d’un lanterneau situé dans l'escalier au dernier étage de chaque batiment afin de favoriser l’évacuation de fumées.
  • une commande d’ouverture mécanique située au rez-de-chaussée de chaque batiment

Plan d'évacuation

L’article 100 de l’arrêté du 31 janvier 1986 fait obligation d’afficher, dans les halls d’ent le rée, à proximité des accès aux escaliers et ascenseurs :

  • les plans des sous-sols et rez-de-chaussée ;
  • les numéros d’appel téléphonique des services de secours.

Comportement au feu

  • Eviter de condamner les portes et d'encombrer les paliers
  • Appeler les pompiers : 18 ou 112
  • Fermer tous les accès
  • Evacuer si possible les lieux par les issues non enfumées. Sinon, rester chez vous en calfeutrant les portes.

On peut lire ce document très instructif de l'ARC (dont le Conseil Syndical est adhérent)

 

Posté par Pasquet à 13:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 janvier 2019

Stationnement réglementé

Ces règles s'annoncent pour février 2019. Les places ont été marquées en bleu le 28 janvier 2019.

Pour notre quartier

  • Le boulevard Ferdinand Buisson est en zone bleue depuis le boulevard du Maréchal Foch jusqu'à la rue François Mauriac
  • La rue François Mauriac est en zone bleue du boulevard Aristide Briand à l'allée André Gide
  • Le boulevard Aristide Briand est en zone bleue depuis le boulevard du Maréchal Foch jusqu'à la rue François Mauriac.
  • Rue Perche, le parking sous le viaduc.

Pour Neuilly-sur-Marne

En zone bleue, la durée de stationnement autorisée est normalement de 1 heure 30 entre 9 h et 19 h (libre de 11 h 30 à 14 h 30). Le non-respect de la zone bleue (stationnement gratuit à durée limitée contrôlé par disque) est sanctionné d'une amende de 35€ (R 417-3 et 6 du code de la route)

Posté par Pasquet à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 janvier 2019

Droit à la prise

La loi n° 2010-788 du 12 juillet 2010 (dite Grenelle 2) portant engagement national pour l'environnement et notamment les articles 

  • L111-6-4 instaure le "droit à la prise". Le syndicat représenté par le syndic ne peut s'opposer sans motif sérieux et légitime à l'équipement des places de stationnement d'installations dédiées à la recharge électrique pour véhicule électrique ou hybride rechargeable et permettant un comptage individuel, à la demande d'un locataire ou occupant de bonne foi et aux frais de ce dernier.
  • L111-6-5 impose une convention entre le prestataire et le syndicat représenté par le syndic

Le décret n° 2011-873 du 25 juillet 2011 relatif aux installations dédiées à la recharge des véhicules électriques ou hybrides rechargeables dans les bâtiments et aux infrastructures pour le stationnement sécurisé des vélos en fixe les directives qui ne concernent que les parkings clos et couverts.

  • Le copropriétaire (resp. son locataire) doit informer le syndic par lettre recommandée avec demande d'avis de réception avec une description détaillée des travaux assortie d'un plan ou d'un schéma
  • Dans les 3 mois qui suivent la réception de cette demande, le copropriétaire demande l'inscription de la question à l'ordre du jour de la prochaine assemblée générale.
  • Dans les 6 mois qui suivent la réception de cette demande, le copropriétaire ou le syndicat des copropriétaires (et non le conseil syndical ce qui implique une AG) représenté par le syndic, peut  décider de la réalisation de tels travaux afin d'équiper l'ensemble des places de stationnement de l'immeuble.
  • Si le copropriétaire, ou le cas échéant le syndicat des copropriétaires (et non le conseil syndical ce qui implique une AG) représenté par le syndic, n'a pas réalisé les travaux dans les six mois suivant la décision visée à l'alinéa précédent, le demandeur pourra procéder à l'exécution des travaux qui ont fait l'objet de la notification au premier alinéa du présent article.

Ce qui n'est pas dans le décret d'application concerne les contraintes techniques et les coûts

Délais

Un copropriétaire (resp. son locataire) devra attendre (le syndicat ne peut s'y opposer mais peut retarder)

  • six mois avant de procéder à l'installation (à moins qu'il n'équipe la totalité des places)
  • une décision de l'AG si elle se réunit dans ces six mois (mais les décisions d'une AG peuvent être contestées dans les 2 mois qui suivent sa réunion)

Contraintes techniques

  • Se raccorder au local technique sur une protection individuelle et avec un sous-comptage, respecter les règles de l’art.
  • Utiliser les chemins de câbles, ou en créer, jusqu’à la place privative.
  • Une fois sur la place privative, installer avec la signalétique adéquate le boitier de chargement DANS l’emprise de la place de parking.
  • Interdiction de percer au sol ou sur une partie verticale comportant un cuvelage étanche.

Couts

  • Installation : de l'ordre de 1000 €
  • Borne :
  • Electricité : abonnement (tarif de base ou HC/HP, puissance demandée dont dépendra le temps de recharge pour une autonomie donnée), consommation (prix au kW.h)

Concernant les coûts (ou pour certains d'entre eux), il y a crédit d'impôts (30% sur l'installation ou sa quote-part. Cette disposition est reconduite pour 2019), subvention (prime ADVENIR selon l'installateur) voire aide du vendeur de véhicules (qui souvent dans ce cas impose un prestataire)

Des sociétés prestataires proposent de tout prendre en charge (sans surprise). Elles sont agréées pour faire bénéficier de la subvention ADVENIR. Une liste est donnée sur le site AVERE qui par ailleurs donne beaucoup d'informations.

Certaines copropriétés choisissent d'anticiper afin de limiter les délais et parfois les coûts même s'il n'y a pas d'obligation. Cela nécessite une résolution en AG.

Posté par Pasquet à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 janvier 2019

Compteurs Linky

Des compteurs Linky triphasés ont été installés fin décembre 2018 dans les parties communes. Un au 2 dans le local technique pour les étages (protégé par une clé ENEDIS : voir TRANSIM ou le Conseil Syndical), un autre au rez de chaussée du 2bis (placard pour le parking) et enfin au 1er étage du 2bis (placard pour les étages). Le mode d'emploi simplifié est déposé sur chacun des compteurs. Il peut aussi se trouver ici

La campagne d'installation (gratuite) dans les appartements est commencée. Ce sont des Linky monophasé. Ils sont installés en 15 min environ avec nécessité de couper le courant durant l'intervention. L'installateur vous fournit le mode d'emploi simplifé que vous trouvez aussi ici. La différence notable est qu'il n'y a plus de disjoncteur pour réarmer (Ce n'est plus le disjoncteur qui coupe l'alimentation en cas de dépassement de puissance mais directement le compteur Linky). Le cas est bien décrit sur l'avant dernière page du mode d'emploi (CAS 1).

Les linkys ne deviennent réellement communicant que 2 mois après leur installation.

Les fonctions d'affichage sont identiques à celles de l'ancien compteur : les notes figurant dans ce message sont toujours valables (sauf que la définition des unités a changé mais c'est sans importance dans notre vie quotidienne). Elles s'activent avec les touches + et - du compteur. Voici les indications en fonction de la pression sur + (plus de détails ici)

  1. Consommation de la période en cours (kW.h) et nom de la période (Heures Pleines ou Creuses selon votre contrat)
  2. Nom du Contrat (Heures Pleines/Creuses ou Base) - Cela détermine le nombre d'index (voir plus bas à partir du 17.)
  3. Consommation (énergie) en Heures Creuses (kW.h) si contrat HP/HC
  4. Consommation (énergie) en Heures Pleines (kW.h) si contrat HP/HC
  5. Puissance Appelée en V.A au moment de l'affichage
  6. Pussance Maximale (atteinte durant la journée en cours) en V.A. (doit être inférieure à 7. ou 8.)
  7. Puissance souscrite en KiloVoltAmpère (3, 6, 9 ou 12). Si vous souhaitez en changer le coût, si vous êtes équipés d'un Linky a beucoup baissé (3,65 € au lieu de 35 €)..
  8. Puissance de Coupure en VoltAmpère (= 1000xle chiffre précédent) - il semble qu'avant, il y avait une petite marge! changement de puissance se fait à distance et est facturé 3,65 seulement. De plus, il est réalisé sous 24 heures après la demande. Evidemment le coût de l'abonnement augmentera la plupart du temps.
  9. Numéro PRM (Point de Référence et Mesure)
  10. Heure
  11. Date
  12. Contact Sec (Ouvert)
  13. Historique
  14. Heures Creuses Distribuées
  15. Heures Pleines Distribuées
  16. Numéro de Série (écrit sur le compteur et les 3 derniers sont sur l'enveloppe qui vous est fournie)
  17. Index MID (Measuring Instruments Directive) - total de l'énergie consommée en kWh
  18. Index Injection (non concerné)
  19. Indice 3
  20. Indice 4
  21. Indice 5
  22. Indice 6
  23. Indice 7
  24. Indice 8
  25. Indice 9
  26. Indice 10
  27. Registre Erreur
  28. CheckSum MID (Measuring Instruments Directive)
  29. Message

Note 1 :  le Watt (W) et le VoltAmpère (V.A) sont des unités de puissances de même valeur. Le Wattheure (W.h) est une unité d'énergie qui intègre la puissance consommée pendant 1 heure. Notre fournisseur d'énergie nous facture des W.h (plus exactement des kW.h).

Note 2 : le tarif "heures creuses" est environ les 80% du tarif "heures pleines". le tarif "base" est entre les 2. Cela dépend du fournisseur et de l'abonnement souscrit. 

Profitons pour faire le point sur les factures EDF. Elles comportent 4 parties : abonnement, consommation, taxes et contributions, TVA

  1. L'abonnement dépend de la puissance commandée (3, 6, 9 ou 12 kVA...) et du contrat choisi (le plus souvent BASE ou HC/HP) et comprend une part acheminement (TURPE) reversé à ENEDIS et RTE (indépendant du fournisseur)
  2. La consommation dépend de l'énergie consommée (kW.h) et du prix du kW.h éventuellement répartis en HC/HP. Elle comprend aussi une part acheminement (TURPE) reversé à ENEDIS et RTE (indépendant du fournisseur)
  3. Les taxes diverses de 3 types : 
    1. Taxe sur la Consommation Finale d'Electricité (TCFE), 0,0097€/kWh au 1er janvier 2019 (sur la consommation totale)
    2. Contribution au Service Public d'Electricité (CSPE) : 0,02250€/kWh (sur la consommation totale)
    3. Contribution Tarifaire d'Acheminement Electricité (CTA) : 27,04% de la part acheminement de l'abonnement
  4. La TVA avec 2 taux (une TVA est due aussi sur les taxes diverses)
    1. 20 % sur la consommation, la TFCE et la CSPE
    2. 5,5% sur l'abonnement et la CTA

Posté par Pasquet à 12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


20 décembre 2018

Civilités fin d'année 2018

IMG_4828

IMG_4826

IMG_4825

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à ces résidents-e-s pour cette belle idée qu'ils-elles ont tous les ans. Tous les autres résidents vous en sont reconnaissants

C'est mieux que des sacs-poubelles au bas des portes!

Civilité: contraire d'incivilité

Posté par Pasquet à 17:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 décembre 2018

Sapins de Noël

Pour une révision sur les déchets voir ce message toujours à l'ordre du jour. Les sapins de Noël sont un déchet saisonnier qui ne rentre pas dans nos containers et qui encombre habituellement le trottoir ou le local poubelles. 

Grand Paris Grand Est collecte les sapins à l’issue des fêtes de fin d’année pour les transformer en compost. Ce nouveau service s’effectuera les mercredis 9 et 23 janvier 2019 pour le notre secteur. Il suffit de déposer le sapin nu (sans aucune décoration), la veille, à l’emplacement habituel de collecte des poubelles dans la rue.

Si vous souhaitez garder votre sapin plus longtemps ? Vous pourrez le déposer dans l’une des déchèteries du territoire quand vous le souhaiterez.

  • Déchèterie de Gagny : 3, chemin d’accas aux abesses Lundi : 14h-18h30 / Mercredi : 9h-12h et 14h-18h30 / Jeudi : 14h-18h30 / Vendredi et samedi : 9h-12h et 14h-18h30 / Dimanche : 9h-13h. Fermée les jours fériés
  • Déchèterie Les Pavillons-sous-Bois : Boulevard de Paris . Lundi, mercredi, vendredi et samedi, de 9h à 18h
  • Déchèterie de Noisy-Le-Grand : Rue de la Plaine Lundi : 13h-18h / Mardi : 10h-12h et 14h-17h / Mercredi et vendredi : 10h-12h et 14h-19h / Samedi : 9h-12h et 13h-18h Dimanche : 9h-13h. Fermée les jours fériés
  • Déchèterie de Rosny-Sous-Bois : 93 bis, avenue du Général de Gaulle. Lundi et vendredi : 8h30-12h30 et 13h30-17h, Samedi et dimanche : 9h30-12h30 et 13h30-18h. Fermée les jours fériés et le 31 décembre
  • Eco-point de Vaujours : Route de Courtry. Mercredi, vendredi et samedi de 9h à 11h30
  • Déchèterie de Villemomble : Allée du Plateau. Du lundi au vendredi : 8h30-12h30 et 13h30-17h Samedi et dimanche : 9h30-12h30 et 13h30-18h

Les fêtes de fin d’année sont aussi l’occasion d’œuvrer en éco-citoyen (une fois n'est pas coutume mais c'est l'occasion des bonnes résolutions pour 2019) ! Les paquets cadeaux, cartons pliés et cassés, et emballages vont dans le bac à couvercle jaune, et les bouteilles en verre dans les points d’apport volontaires habituels, par exemple nous avons 2 récupérateurs, l'un devant Auchan (boulevard Ferdinand Buisson) ou au coin de la rue François Mauriac-boulevard Aristide Briand, le 3e est à peine plus loin : angle boulevard Louis Armand-avenue Paul Doumer sous le pont du chemin de fer.

Posté par Pasquet à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 décembre 2018

Compteurs dits "intelligents" ou "communicants"

Il s'agit essentiellement du Linky pour l'électricité et Gazpar pour le gaz (notre résidence n'est pas concernée). L'article Wikipédia en lien donne toute une foule d'informations (dont avantages et inconvénients du point de vue du fournisseur ENEDIS et du client) même s'il ne respecte pas la neutralité (telle que vue par Wikipédia). Si vous ne souhaitez voir que les avantages, il suffit de regarder le site ENEDIS.

Fin 2017, 20% des foyers sont équipés. Nous venons de recevoir courrier ou courriel nous annonçant l'installation prochaine. Chacun prendra sa décision : à noter que certains clients ont constaté que le nouveau compteur ne permettait pas la fermeture de l'armoire électrique. Voici donc les dimensions de cette "boite à chaussures" : 193x122x66 mm. On peut aussi voir si notre compteur actuel est un peu "intelligent" dans l'article ici.

Des communes proches pour certaines (Bondy, Fontenay-sous-Bois) s'opposent au déploiement : quasiment toutes ces décisions ont été annulées par les tribunaux administratifs, les communes ayant perdu leur compétence en ce domaine. Les particuliers peuvent aussi s'y opposer, bien que le déploiement soit inscrit dans la loi de transition énergétique (n° 2015-992 du 17-08-2015).

En tout état de cause, l'installation doit se faire sans frais (mais comme le dit l'adage : "si c'est gratuit, c'est que c'est vous le produit") et devrait même entrainer des offres individualisées (tout ceci en théorie). Un conseil pour avant et après : surveillez vos factures. Voici un lien vers le mode d'emploi des linky monophasés installés dans les appartements, qui se substituera à celui-ci.

Position de la Cour des Comptes : on peut lire ici le rapport de février 2018

  1. La Cour ne critique pas le bien-fondé du projet, mais estime que les conditions de son déploiement profitent surtout à Enedis, et pas suffisamment aux consommateurs. Elle juge également que l’impact sur les économies d’énergie est insuffisant.

Position de l'UFC-Que Choisir qui demande aux autorités publiques (État, Commission de régulation de l’énergie) d’intervenir pour :

  1. améliorer le dispositif, particulièrement au niveau de l’information des usagers sur leur consommation, pour en faire un véritable outil de maîtrise de la consommation énergétique ;
  2. revoir les conditions de financement du compteur, et notamment les conditions de rémunération d’Enedis.

Position de l'ARC 

  1. Ce qu’il est légalement possible de faire :
    1. refuser l’installation d’un compteur LINKY dans son appartement en envoyant une lettre recommandée signifiant le refus à ENEDIS, qui est contrainte d’accepter cette décision afin de ne pas courir le risque d’une poursuite judiciaire pour violation de propriété privée ;
    2. signaler à ENEDIS au travers d’un certificat médical les problèmes d’électro-sensibilité générés par une allergie aux ondes électromagnétiques ;
    3. exiger d’ENEDIS la fourniture d’une présentation détaillée des fonctionnalités du compteur LINKY et des données personnelles susceptibles d’être recueillies ;
    4. exiger la signature d’un avenant au contrat de distribution d’électricité avant l’installation du compteur LINKY.
  2. Ce qu’il est recommandé de faire :
    1. faire signer une pétition par l’ensemble des copropriétaires refusant l’installation de compteurs LINKY en remplacement des compteurs individuels existants, lorsque ces derniers sont installés dans les parties communes ;
    2. se rapprocher d’associations ou de collectifs spécialisés dans la défense des usagers des compteurs.

Posté par Pasquet à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 décembre 2018

Musique à Neuilly pour Noël

Ce message a déménagé sur le blog http://neuilly93330.canalblog.com/

Posté par Pasquet à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 décembre 2018

Contrôle Technique Automobile

Info : les mesures prévues à partir du 1er janvier 2019 (voir plus bas) sont suspendues pour 6 mois afin de "trouver les justes adaptations" (déclaration du 1er ministre le 4 décembre 2018). Ces mesures devaient toucher près de 9 millions de véhicules diesels mis en circulation depuis 2006. Un nouveau durcissement programmé pour 2022 prévoyait l'analyse de cinq gaz polluants.

A compter du 20 mai 2018 (arrêté du 2 mars 2017), le contrôle technique des véhicules particuliers est renforcé. Ce contrôle doit être fait par un organisme agréé, aux frais du propriétaire du véhicule. Le coût du contrôle technique est libre (il peut varier de 50 à 100€ hors contre-visite).

Le contrôleur vérifie 133 (précédemment 124) points de contrôle. Les défaillances constatées sont classées par niveau de gravité (mineure, majeure, critique). Si le résultat du contrôle est défavorable, une contre-visite est à effectuer dans les 2 mois. Pour les véhicules de collection (mis en circulation il y a 30 ans), le contrôle est obligatoire tous les 5 ans.

Le 1er contrôle est à effectuer au cours des 6 mois précédant le 4e anniversaire de la 1re mise en circulation du véhicule. Ensuite le contrôle doit être effectué tous les 2 ans (à partir du contrôle ou de la contre-visite).

Les 133 points de contrôle concernent les fonctions suivantes :

  • Identification du véhicule (documents du véhicule, plaque d'immatriculation, etc.)
  • Équipements de freinage (plaquettes, disques, etc.)
  • Direction (volant, boîtier, etc.)
  • Visibilité (pare-brise, rétroviseurs, etc.)
  • Feux, dispositifs réfléchissants et équipements électriques (y compris équipements spécifiques des véhicules) électriques et hybrides
  • Essieux, roues, pneus, suspension
  • Châssis et accessoires du châssis (y compris équipements spécifiques des véhicules fonctionnant au gaz
  • Autre matériel (ceintures de sécurité, klaxon, etc.)
  • Nuisances (pollution, niveau sonore)

À chaque point contrôlé, un niveau de gravité est indiqué si une défaillance est constaté.

  • Défaillance mineure : aucune incidence notable sur la sécurité du véhicule ou sur l'environnement (139 défaillances)
  • Défaillance majeure : susceptible de compromettre la sécurité du véhicule, d'avoir une incidence négative sur l'environnement ou de mettre en danger les autres usagers de la route. Elle doivent être réparées dans les 2 mois sous peine d'une amende forfaitaire de 135€. La carte grise du conducteur est retenue. Une fiche de circulation valable 7 jours lui est remise pour lui permettre de faire le contrôle technique (340 défaillances).
  • Défaillance critique : constituant un danger direct et immédiat pour la sécurité routière ou ayant une incidence grave sur l'environnement. Elles doivent être réparées le jour même sous peine d'une amende forfaitaire de 135€. La carte grise du conducteur est retenue. Une fiche de circulation valable 7 jours lui est remise pour lui permettre de faire le contrôle technique (127 défaillances).

Exemple des plaquettes de frein : Sera classée en

  • défaillance « mineure » si l'usure est importante sans atteindre la marque minimale,
  • défaillance « majeure » si l’usure atteint ladite marque ou si le témoin d’alerte est allumé au tableau de bord,
  • défaillance « critique » si la marque minimale n’est plus visible.

En cas de défaillance majeure ou critique, un nouveau contrôle (contre-visite) est à faire une fois les réparations nécessaires effectuées. Les points contrôlés dépendent alors des défaillances majeures et critiques constatées lors du contrôle précédent (contrôle périodique ou contre-visite).

A partir du 1er janvier 2019 le volet pollution du contrôle technique sera renforcé. Cela aura un impact important pour les voitures diesel. Le contrôle de l’opacité de leurs fumées sera réalisé avec une nouvelle norme, beaucoup plus stricte.

 

 

 

Posté par Pasquet à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]