Actualisation Janvier 2018

Le département de la Seine-Saint-Denis est placé depuis le lundi 22 janvier en niveau de vigilance orange inondation .Le mercredi 24 janvier après midi, le niveau de la Marne se situait à 5,19 m (4,70 m en 2016).

Météo France prévoit l’arrivée d'une perturbation en soirée du mercredi plus marquée sur l'Est avec un cumul de précipitations de 15 à 20 mm. Une période sèche s’installera ensuite pour la fin de semaine et le lundi 29 janvier. De nouvelles précipitations pourraient reprendre à partir de mardi 30 janvier.

Au niveau de la Marne, la piste cyclable rive gauche de la Marne Gournay, l’archéosite et le parc de la Haute-Ile (évacuation du bétail) sont fermés. Si le niveau de la crue devait augmenter sensiblement, quelques conséquences seraient à prévoir sur la voirie départementale.

Dans le département de la Seine-Saint-Denis, les précipitations qui surviendront au cours de la nuit entraîneront lors du week-end une évolution à la hausse du niveau de la Marne pouvant aller jusqu’à 5,50 m.

Pour vous tenir au courant

Sur le site de la préfecture de la Seine-Saint-Denis 

Sur le site du Service d’information sur le risque de crues (Vigicrues)

Suite à la crue de la Marne, Neuilly sur Marne a été classée en état de catastrophe naturelle par arrêté interministériel du 14 février 2018, publié au Journal Officiel le 15 février 2018.

Quelques statistiques à Gournay sur Marne:

  • Février 2018      5,74 m
  • Juin 2016          4,73 m
  • Mars 2001         5,29 m
  • Janvier 1910      6,99 m

RISQUES D'INONDATION

La crue de 1910  est la crue de référence dite centennale. Elle a 63 "chances" sur 100 de se reproduire au cours d'un siécle (elle a atteint 8,62 m au Pont d'Austerlitz à Paris). Depuis cette date 5 autres crues ont dépassé les 6 m, la dernière en 1982 (création du lac du Der-Chantecoq en 1974).

Les crues à Neuilly-sur-Marne sont beaucoup moins importantes mais néanmoins impressionnantes (je n'étais pas là!) : environ 8,25 m en 1910 à l'écluse et 7,70 m en 1955. Le 3 mai 2016, le niveau est monté à 4,73m (6,99m en 1910) à la station de Gournay sur Marne. Les quais de Neuilly sur Marne sont à sec.

La municipalité organise à l'été 2017 une opération appelée PLOUF 93. Les thèmes abordés sont la prévision des crues, le secourisme, l’hébergement d’urgence, la cartographie,…

INONDATIONS PAR DEBORDEMENT DIRECT (la Marne sort de son lit)

Notre résidence est dans une zone inondable (bleu foncé sur la carte)

Il existe des inondations par débordement indirect (remontée des nappes phréatiques et refoulement d'eau dans les réseaux d'assainissement) et des inondations pluviales (ruissellement et urbanisation).

Les consignes particulières face au risque inondation sont les suivantes (plus de détails)  :

AVANT Prévoir les gestes essentiels :

  • Mettre au sec meubles, objets, produits divers ;
  • Fermer portes, soupiraux, évents ;
  • Amarrer les cuves et réservoirs ;
  • Garer les véhicules sur les points hauts ;
  • Faire une réserve d'eau potable et d'aliments ;
  • Avoir des moyens d'évacuation.

PENDANT S’informer de la montée des eaux (par radio, à la mairie, vigicrues…). Dès l’alerte :

  • Couper l'alimentation électrique ;
  • Aller sur les points hauts préalablement repérés (étages des maisons, collines). Notre résidence est à 36 m d'altitude, le point culminant (boulevard Aristide Briand puis boulevard Louis Armand) est à 80 m environ ;
  • N’entreprendre une évacuation que sur ordre des autorités ou si la crue y force ;
  • Se conformer aux directives des services techniques et des sapeurs-pompiers ;
  • Ne pas téléphoner ;
  • Ne pas consommer l'eau de la distribution publique, ni des puits particuliers sans désinfection.

APRES

  • Aérer les pièces ;
  • Désinfecter à l'eau de javel (ou plus écologique, du vinaigre blanc) ;
  • Chauffer dès que possible ;
  • Ne rétablir le courant électrique que si l'installation est sèche.
  • Et surtout….ne pas s'engager sur une aire inondée, à pied ou en voiture !