Traditionnellement, le mois d'octobre est décrété "mois européen de la cybersécurité". Le site de référence est celui de l'ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d'Information) qui s'adresse aux particuliers et aux entreprises. Le site de la CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés) propose beaucoup d'informations et de conseils pour protéger votre identité en ligne. Voici un résumé

  1. En dire le moins possible lors d’une inscription en ligne pour
    1. Limiter le risque de voir vos données revendues à des acteurs tiers.
    2. Se protéger en cas de fuite de données chez l’organisme à qui vous avez confié vos données.
  2. Paramétrer vos réseaux sociaux pour
    1. Réserver l’accès à vote vie privée à un cercle d’intimes
    2. Garder la maitrise de votre image en ligne
    3. Eviter d’être victime d’arnaqueurs ou d’usurpateurs
  3. Connaitre vos droits pour
    1. Etre autonome dans la maitrise de vos données qui circulent sur le web.
    2. Augmenter votre niveau d’exigence vis-à-vis des organismes à qui vous confiez vos données.
  4. Avoir une bonne hygiène informatique pour
    1. Eviter d’être la victime d’une arnaque en ligne, d’une attaque ciblée ou d’une usurpation.
    2. Protéger les informations que vous stockez sur votre terminal en cas de perte, vol.

Parmi les nombreux conseils, on retiendra l'utilisation des mots de passe et le chiffrage des informations sensibles.

Mot de Passe

Un bon mot de passe doit contenir au moins 12 caractères et 4 types différents : des minuscules, des majuscules, des chiffres et des caractères spéciaux. Un outil est proposé pour construire un mot de passe solide. Il y a aussi des gestionnaires de mot de passe. En particulier quand vous recevez un mot de passe par mail, il faut le considérer comme provisoire et le changer à la première connexion.

Chiffrage

Un tutoriel nous apprend à chiffrer nos données sensibles ou les dossiers qui les contiennent. Il existe des logiciels gratuits pour faire.