En regard des températures ressenties froides, la notion existe aussi pour les grandes chaleurs très humides.

Plus l'air est humide moins le mécanisme de transpiration est efficace pour rafraîchir le corps (on parle ici de la peau non protégée). La température ressentie est donc plus élevée qu'à humidité moindre. La température ressentie dépend également du rayonnement solaire, qui frappe directement la peau ou non, et du vent.

On s'intéresse à l'indice Humidex (formule d'autant plus compliquée qu'elle est en partie écrite en K en non en °C)

{\displaystyle {\text{Humidex}}=T_{A}+0{,}5555\left[6{,}11\;e^{5417{,}7530\left({\frac {1}{273{.}16}}-{\frac {1}{273{,}15+T_{H}}}\right)}-10\right]}
où :
  • T_{A} est la température ambiante en °C ;
  • T_{H} est la température de rosée en °C
avec, pour une humidité relative  {\displaystyle H>50\%} [l'indice marche bien pour les fortes humidités que l'on ne connait pas (pour l'instant) sous nos latitudes :
{\displaystyle T_{H}\approx T_{A}-{\frac {100-H}{5}}}
(Pour H = 50 et TA = 30°C, on a TH = 20 et finalement Humidex = 37,8)

Un Humidex de 40 avec, par exemple, une température ambiante de 30 degrés signifie que la sensation de chaleur dans l'air humide à 30°C serait plus ou moins la même que dans de l'air sec à 40°C.

Nous rappelons ces quelques conseils valables tous les ans..

La ville de Neuilly-sur-Marne met en place comme chaque année un registre de personnes isolées et/ou vulnérables. Il faut vous inscrire au CCAS en remplissant ce formulaire (courrier ou électronique) qui permettra aux services sanitaires de prendre contact avec vous. Un numéro vert est disponible pour une demande d’assistance : 0 800 06 66 66