Inspiré par Le Figaro du 03/08/2018

Des moyens naturels évidemment : les moustiques sont attirés par certaines substances émises par notre peau (sueur, acide lactique, CO2) mais certaines plantes sont répulsives.

  • la citronnelle (Cymbopogon citratus) qui contient du citronellol
  • le géranium rosat (Pelargonium graveolens),  qui contient du géraniol
  • la cataire (Nepeta cataria) qui contient du népalactone et que l'on appelle herbe à chats, une plante aromatique de la famille de la menthe
  • Le lantana (Lantana camara), arbuste proche de la verveine, aux adorables inflorescences panachées rose, jaune et orange, est utilisé lui aussi comme plante insectifuge.
  • le tagète des décombres (Tagetes minuta), cousin sauvage de l'oeillet d'inde

Rien de plus simple également que de placer sur votre balcon ou rebord de fenêtre

  • un pot de basilic 
  • un bouquet de lavande (Lavandula angustifolia) qui, en plus, embaumera la maison.
  • les fleurs de millepertuis ou de souci (Calendula officinalis) préalablement macérées dans de l'huile d'olive, de noisette ou de sésame 
Et, si vous êtes en promenade, sachez que
  • le plantain (Plantago lanceolata, major, ou coronopus) que l'on trouve fréquemment sur les bords des chemins, sécrète un jus très efficace pour soulager les irritations de la peau.
  • l'arbre à thé (Melaleuca alternifolia) est à l'origine du tea-tree oil, une huile essentielle qui déplaît fortement aux moustiques.
  • l'eucalyptus citronné (Corymbia citriodora), qui contient un composé appelé PMD (p-menthane-3,8-diol), un répulsif à insectes encore plus efficace que son huile essentielle.